Comités d’entreprise et économie sociale, des liens à retisser | L’Humanité

L’ADN commun partagé par les CE et l’ESS, souvent issu du mouvement syndical, ne fait pas tout et le dialogue entre ces deux familles de l’émancipation sociale s’est estompé, ces vingt dernières années. L’industrie des loisirs et les tour-opérateurs se sont immiscés sur ce marché de quinze milliards d’euros, amplifiant la marchandisation et la perte de sens des actions sociales et culturelles (ASC) des CE. L’Urssaf et le ministère des Finances ont beau jeu de brandir ce dévoiement pour tenter de fiscaliser ces activités. Un milliard d’euros pourrait tomber dans les caisses de l’État.
Lire l’article : Comités d’entreprise et économie sociale, des liens à retisser | L’Humanité

Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *