Les oiseaux de passage à la New School, berceau new yorkais des plateformes coopératives.

Vendredi 20 octobre 2017, Prosper Wanner de la coopérative Les oiseaux de passage rencontrera à New York des étudiants de la New School avec Trebor Scholz, co fondateur avec du mouvement international des plateformes coopératives avec le journaliste Nathan Schneider que nous avions rencontré au Ouishare Fest à Paris en mai 2016.

Le magazine Socialter, a traduit et publié en ligne l’intégralité de l’ouvrage de Trebor Scholz «Plateform Cooperativism» sortie début 2016. Trebor Scholz y développe une stratégie de lutte contre les nouvelles formes d’exploitation des travailleurs à l’ère numérique et propose de cloner Uber en inventant des plateformes coopératives. Depuis le mouvement est devenu mondial avec des rencontres régulières à suivre sur https://platform.coop/.

Outre que de partager le même designeur que la New School, Ruedi Baur, Les oiseaux de passage s’inscrit pleinement dans ce mouvement international de réappropriation des plateformes d’intermédiation  sous forme coopérative. Nous avons plusieurs eu l’occasion de faire part des enjeux que cela représente pour la société en général et nos métiers en particulier.

Nous parlerons de cet engagement à travers l’expérience de la plateforme coopérative Hôtel du Nord à Marseille, de l’impact de l’arrivée d’AirBnB à Marseille et du choix collectif fin 2015 de se lancer dans la création d’une plateforme européenne d’hospitalité Les oiseaux de passage.

Ce long parcours coopératif initié avec les acteurs du tourisme social, de la culture, de l’éducation populaire, du libre, du commerce équitable nous a amené à ne pas nous limiter à « copier coller » les plateformes existantes mais au contraire à reinventer une plateforme d’hospitalité. Là où l’économie collaborative place « l’individualisme » au centre, nous avons placé « l’individu et le commun » et mis en avant les communautés locales, la coopération, les biens communs vécus et ldx droits humains pour proposer une hospitalité d’humain à humains.

Il en ressort une plateforme pour retrouver le goût du voyage et de la rencontre grâce à des fonctionnalités innovantes, un design épuré, un modèle économique équitable et à une ergonomie fluide pour voyager entre des contenus culturels et des offres d’hospitalité mises en récit par celles et ceux qui les font vivre.

Aujourd’hui, ce processus continue à s’ouvrir à celles et ceux qui en partage l’ambition coopérative. Bienvenue aux futurs Oiseaux de passage.

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur les plateformes coopératives, rendez vous les 10 et 11 novembre à la 2me rencontre de la New Scool sur ce sujet « The People’s Disruption: Platform Co-ops for Global Challenges »  pour disrupter les disrupteurs!

Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *