Des plateformes coopératives comme réponse à des enjeux de société : la disruption humaine.

La coopérative d’intérêt collectif Les oiseaux de passage a fait des principes coopératifs et des droits humains ses cadres de référence. La coopérative est membre du Réseau de la Convention de Faro qui réunit des « communautés locales » de différents États membres du Conseil de l’Europe. Avec le Conseil de l’Europe, elles cherchent à valoriser le patrimoine culturel et naturel local en réponse à des priorités comme la lutte contre la montée des totalitarismes et l’intolérance, l’égalité homme femme ou  les droits des migrants et des roms.

Cette capacité des plateformes coopératives à répondre à des enjeux de société sera au centre de la troisième rencontre des #platformcoop des 10 et 11  novembre à New York « La disruption humaine : des plateformes coopératives en réponse à des enjeux de société« .

Faute de ne pas pouvoir participer à cette rencontre, en octobre nous avons rencontré Trebor Scholtz pour partager ces engagements, faire part des avancés des Oiseaux de passage et solliciter l’appui du mouvement #platformcoop dans notre développement. Nous avons identifié six chantiers de coopération possibles (discrimination, équité, ergonomie, investissement, diffusion et inclusion). Nous relayons l’appel à participer à cette rencontre pour celles et ceux qui auront la chance de pouvoir s’y rendre.

La disruption humaine : des plateformes coopératives en réponse à des enjeux de société

Le premier événement de 2015 sur les plateformes coopératives a popularisé l’idée de #platformcoop et le deuxième événement de 2016 a réuni des dirigeants de coopératives et syndicalistes pour faire avancer  ce modèle. Ce troisième événement se concentrera sur les façons dont les plateformes coopératives peuvent aider à affronter certains des défis les plus urgents pour notre l’avenir. Le besoin d’une économie numérique plus équitable émerge, mais cela n’arrivera pas tout seul. C’est là où vous entrez en jeu.

  • Apprenez des nouveaux projets de plateformes coopératives qui façonnent cet écosystème en émergence en allant du financement via le blockchain jusqu’aux espaces de stockage appartenant aux utilisateurs.
  • Réfléchissez à partir des recherches et enseignements des expériences de plateformes coopératives de ces dernières années.
  • Affrontez les défis croissants de l’intelligence artificielle à la gouvernance globale.
  • Rejoignez les leaders des mouvements coopératifs, industriels, professionnels et sociaux – depuis l’Associated Press jusqu’à Black Lives Matter – pour que notre ambition soit démultipliée.

Les plateformes coopératives sont sur le point d’être une force dynamique de transformation et construction d’une économie plus équitable pour les personnes quelque soit leurs origines, revenus ou classe sociale, en commençant par les plus vulnérables.

C’est un mouvement politique et économique qui peut disrupter les disrupteurs de la Silicon Valley en recentrant l’attention sur des formes fondamentalement plus justes de propriété et de gouvernance.

Au cours des dernières années, l’émergence de plateformes coopératives, de monnaies communautaires, de l’économie solidaire, de coalition de développeurs et d’initiatives comme “B Corps”  nous ont montré que des alternatives économiques sont non seulement nécessaires, mais possibles. Venez nous aider à faire entrer les plateformes coopératives dans la normalité.

Trebor Scholz, Camille Kerr, Palak Shah, Nathan Schneider.

Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *