Le Monde Diplomatique : À la recherche du voyage « écoresponsable »

Geneviève Clastres, dans son article À la recherche du voyage « écoresponsable » dans le dossier spécial Tourisme, année zéro de la revue Le Monde diplomatique de juillet 2020 (N° 796, page 14) parlent de ces acteurs qui « n’ont pas attendu la crise pour réfléchir à une approche des loisirs plus responsable vis-à-vis des hommes et de la planète.« 

Extrait : Collectivités, hébergeurs, restaurateurs, voyagistes : de nombreux acteurs de la filière n’ont pas attendu la crise pour réfléchir à une approche des loisirs plus responsable vis-à-vis des hommes et de la planète. Mais ces initiatives peuvent-elles résoudre seules les contradictions du tourisme, qui endommage les sites qu’il promeut ? (…) La plate-forme communautaire Fairbnb favorise les propriétaires d’une seule résidence et reverse la moitié des frais de gestion à des « projets solidaires » locaux au choix du voyageur, quand Airbnb rapatrie l’essentiel de ses bénéfices sur ses terres et licencie une grande partie de son personnel à la première secousse sanitaire. Sans être exhaustif (4), on pourrait encore citer Les oiseaux de passage, un regroupement de partenaires issus du tourisme, de la culture et de l’économie sociale qui privilégie la rencontre entre habitants, agriculteurs, artisans, artistes locaux et voyageurs.

Lire l’article

Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *