Les oiseaux coopèrent aux Journées du Briançonnais

Dans le cadre de nos engagements et de nos travaux de recherche, nous sommes heureux de coopérer aux Journées du Briançonnais du 14 au 16 mai « Territoires & savoirs partagés. Ateliers réflexifs entre acteurs de la solidarité et de la recherche. » Cette initiative d’Alexandra Galitzine-Loumpet de l’ANR LIMINAL / CESSMA, dans le cadre du programme de l’EHESS Non-lieux de l’exil, et de Luc Marchello, directeur de la MJC centre social du Briançonnais.

Ce sera l’occasion de partager nos réflexions et nos engagements pour le droit au voyage et les droits humains, sur l’hospitalité et la place de la recherche action, et en faveur d’un voyage porteur d’humanité. Ces ateliers sont réservés à un nombre restreint d’acteurs de la recherche et de la solidarité sauf la table ronde Tourisme et migrations samedi 15 mai à 15h45 animée par Luc Marchello et Prosper Wanner, des Oiseaux de passage, avec Sarah Bachellerie, la Maison Bessoulie, et des professionnels de la montagne …

Argumentaire 

Dans les montagnes du Briançonnais comme dans d’autres espaces frontaliers, les mobilités contemporaines recomposent les mouvements incessants qui ont traversé la montagne depuis des siècles (commerçants, contrebandiers, colporteurs, transhumants, résistants, armées, main d’œuvre …). Les politiques concomitantes de facilitation ou d’entrave aux  passages, les imaginaires et aménagements de l’accueil touristique ou du refuge hospitalier interrogent les positionnements d’acteurs multiples, le déploiement de stratégies de solidarité, d’évitement ou d’exclusion. Au sein de cette complexité des cultures de montagne, des lieux partagés existent ; des projets de tiers-lieux émergent ; des formes de partage se renouvellent dans la tension d’usages et d’intérêts divergents. Cette situation invite à appréhender les territoires par les co-présences ; les savoirs par les modalités de co-construction ; les recherches par les modes de restitution et de circulation des analyses. Car le chercheur, comme d’autres, est ici accueilli.    

Ces  Ateliers du Briançonnais sur les territoires et savoirs partagés, première étape de réflexions qui se veulent régulières, ont pour objectif d’ouvrir un temps de réflexion multi-acteurs au sein d’une longue temporalité d’urgences et de « crises », de confronter les attentes des uns et des autres, de proposer de nouvelles pratiques de partage, de repenser, en somme, les modalités d’une « invention collective des structures collectives d’invention” (Bourdieu 2002).

Journées d’ateliers co-construites par des acteurs de l’hospitalité du Briançonnais ( Tous Migrants, MJC du Briançonnais – centre social, Association Quatorze – Maison Bessoulie,  Médecins du Monde, Refuges solidaires, Solidarité Névache, Un thé dans la neige…) et différents acteurs de la recherche en sciences humaines et sociales (ANR LIMINAL /Inalco, CESSMA (Inalco-Université de Paris-IRD), Ethnopôle « Migrations, Frontières, Mémoires » – Valence, Institut Convergences Migrations, Geriico-Université de Lille, EHESS, Migrinter – Université de Poitiers, Pacte – Sciences Po – Université de Grenoble, Non-lieux de l’exil) avec la participation du Channel – Scène nationale de Calais et de la coopérative de tourisme solidaire Les oiseaux de passage.

Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *