Quelles différences entre les GAFAM et Les oiseaux?

Depuis deux années, nous sommes associés comme cas d’étude et chercheur au programme de recherche TAPAS – There Are Platforms as AlternativeS. : Entreprises plateformes, plateformes collaboratives et communs numériques. Ce programme TAPAS vise à approfondir la distinction entre les « entreprises plateformes » et les plateformes dites « collaboratives » ou « alternatives ».

L’étude empirique repose sur neuf études de cas en profondeur : CoopCycle, France Barter, Framasoft, Mobicoop, Oiseaux de Passage, Open Food France, SoTicket, Tënk. Les monographies correspondantes sont intégrées dans la collection TAPAS mise à disposition sur HAL, le Plan Sciences Ouvertes du CNRS.

Présentation: Alors que les premières se caractérisent par une gouvernance verticale et l’appropriation de l’essentiel de la valeur créée par le gestionnaire de la plateforme, les plateformes alternatives s’organisent de manière plus horizontale et répartissent des faisceaux de droits sur les ressources créées, selon la logique de partage des communs. Elles dessinent un champ susceptible de s’émanciper des principes purement marchands afin de mieux répondre à des impératifs de soutenabilité sociale et environnementale, en mobilisant une pluralité de principes économiques et en créant des articulations avec les initiatives des communs numériques et de l’économie sociale et solidaire. Les analyses menées par l’équipe vise à renseigner les caractéristiques et les conditions de développement de ces plateformes alternatives (en termes de modèles économiques, de gouvernance et de travail) qui peuvent, par les solutions et les innovations dont elles sont porteuses, préfigurer l’évolution des pratiques et des régulations novatrices.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.